Fumeurs et bouches sèches

Tous les sujets concernant le matériel qui se rapporte aux instruments de cuivres, sauf les embouchures et les instruments eux-mêmes.

Sylvain974
Messages : 73
Enregistré le : 04 avr. 2019, 22:40
Contact :

Fumeurs et bouches sèches

Message non lupar Sylvain974 » 14 avr. 2019, 14:34

Il me semble inutile de cherche 'le truc' dans une methode et seule une expérience pratique pourrait apporter une solution.

Fumeur, ma lèvre superieure s'accroche aux dents, et d'autres fois glisse selon l'humidité de la bouche, et c'est très variable. C'est vraiment une gageure alors que je cherche encore ma position.

La solution idéale serait l'arrêt de fumer :x
A mon stade, je pense qu'atteindre le double sol est plus facile :?

Je m'assure d'avoir une bouteille d'eau à disposition, et peut-être existe t'il un produit en pharmacie, un truc de grand-mère ou n'importe quelle astuce pour palier à cette sécheresse ?
Je pense nottament au stress avant une représentation qui rend les mains mouates et la bouche sèche également... de vieux souvenir pénibles de quand je ne fumais pas encore.

guiom

Re: Fumeurs et bouches sèches

Message non lupar guiom » 15 avr. 2019, 00:46

1 : arrête de fumer, ça ne peut te faire que du bien. Pour tes poumons, pour ta bouche sèche, pour ta santé en général, et pour ton porte-feuille. Tu as parlé précédemment des pauvres ou des radins... je ne sais pas si tu es ou pauvre ou radin, ou les deux, ou ni l'un ni l'autre, et je ne veux pas le savoir. Si tu es dans cette catégorie, arrête la clope aussi. Voilà pour le conseil numéro 1 que peu de personnes appliqueront car demander à un fumeur d'arrêter de fumer, c'est un peu pisser dans un violoncelle. Ils répondent généralement "un jour"... puis "peut-être"... je digresse.

2. bien boire de l'eau ça pourrait t'aider. peut-être n'en bois-tu pas assez. Si tu as ce problème de bouche sèche, et bien bois... Ce qui en plus est conseillé par certains trompettistes. Bien boire, c'est important.... on conseille 1,5l/jour, pas les trompettistes, mais en général....

3. un remède de grand mère ? tu pourrais avoir les glandes salivaires qui déconnent... Et il faudrait sûrement un remède. Mais comme tu es fumeur, j'en reviens donc au point n°2.

4. Stress; ah oui ! le stress face à un public, une audition génère des réponses physiologiques comme tu en parles. Mains mouates, bouche sèche. En revanche à la maison, pourquoi tu serais en stress ? Pour atteindre ton double-sol peut-être.... :mrgreen: :twisted:

Sylvain974
Messages : 73
Enregistré le : 04 avr. 2019, 22:40
Contact :

Re: Fumeurs et bouches sèches

Message non lupar Sylvain974 » 15 avr. 2019, 23:07

Déjà le simple sol aiguë me donne des sueurs... et pas dans la bouche. :lol:
Le fait de fumer régulièrement n'aide pas, certes, et Samedi j'ai bu de l'alcool et fumé bien plus que d'habitude. Un combo antisalivaire très efficace surtout dans l'excès.
Le lendemain, la trompette s'est montrée sévère...

C'est donc plus dans le quatrième point que tu abordes que j'oriente la question. Une solution pour les "déficits' ponctuels.

Les infirmières mettent un gel à base de silicone dans la bouche des malades qui ne salivent pas. Mais ca ne semble pas terrible pour notre pratique. Et c'est pas bon ! Je n'essayerais qu'en dernier recours.

Un guitariste aux ongles trop mous peut avaler de la levure de bière ou apposer un produit présenté comme un vernis à ongles pour les durcir.
Alors pourquoi les trompetistes n'auraient pas un 'truc' pour ce problème ? Je pense à un spray, à une pastille, ou tout autre chose qui rentrerait dans l'étui ou à côté de la bouteille d'eau. Peut-être des Vichy...?

D'ailleurs je n'abuse pas de la bouteille d'eau pour le stress face à un public... la bouche sèche pour les cordes pincées ne pose pas de problème, mais le besoin d'aller aux toilette si. Avec un instrument à vent, ça complique le dosage: trop/pas assez.

Toi tu fais comment ? Et ne me dis pas que tu ne bois pas, ne fumes pas NI ne stresse jamais ! 8-)

guiom

Re: Fumeurs et bouches sèches

Message non lupar guiom » 16 avr. 2019, 19:35

je n'ai pas ce problème ;)
ça fait belle lurette que je n'ai pas été en situation de stress, à savoir jouer devant un public. Ce qui effectivement avait parfois tendance à m'assécher la bouche entre autres. Mais à cette époque, je ne jouais pas de trompette. c'était guitare et chant. Bouche sèche très embêtant pour le chant. A part boire de l'eau, je ne vois pas...
Pour la trompette, je ne fais ça qu'en loisir, chez moi, je ne joue pas en groupe/fanfare donc, jamais en situation d'assèchement ;)
En revanche, quand j'étais en cours particulier, ça me mettait un peu en stress, tout bien réfléchi, mais ça se voyait surtout par mon incapacité à lire la musique qui fichait tout le reste en l'air. Mais je n'avais pas la bouche sèche.
La trompette m'a amené à travailler d'autres choses que la guitare, notamment le solfège. Je suis content pour ça.
concernant le point 4 et le stress, Michel Ricquier est une personne qui propose des cours axés sur le mental.
Et de par mon expérience, je crois que ce point est la clé dans bien des choses. On a tendance à délaisser cette chose en se disant qu'on est sujet au stress et que c'est ainsi.... OU qu'on ne va pas y arriver. Une bonne préparation mentale permet de réduire le stress, quoiqu'il en soit... Et de réaliser non pas des miracles, on laissera ça à Jesus et consorts, mais des choses dont on pense être incapable, a priori.

Sylvain974
Messages : 73
Enregistré le : 04 avr. 2019, 22:40
Contact :

Re: Fumeurs et bouches sèches

Message non lupar Sylvain974 » 17 avr. 2019, 19:21

Je pense comprendre ta situation et ton mode de pratique où musique rhyme avec détente et loisir.
Quand tu sites Michel Ricquier (que je ne connais absolument pas), je fais tout de suite le lien avec les methodes de développement personnels bâtis sur les techniques de PNL. Discipline phare dans (entre autres) la capacité a gérer le stress et le mobiliser à transmettre un message en public... Ce sujet vaste ouvre sur la recherche et un sujet de discussion dédié n'y suffirait pas. ;)
Je sollicite un truc tout bête, genre mordre un citron, ou se gratter les fesses, ou frotter ses gencives avec du savon...
Alors attention, ce sont des exemples non experimentés a ne pas faire pour 'de vrai', mais parfois il y a des tips incongrus qui ont des résultats spectaculaires...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité